Solidaires 37

RENDEZ LES 4 MILLIONS D’EUROS SUBTILISES AUX ENFANTS ET ADOLESCENTS EN DANGER D’INDRE-ET-LOIRE

mardi 5 décembre 2017 par Solidaires37

En octobre 2017, l’actuel président du Conseil Départemental (élu par les Tourangeaux en 2015), JEAN GERARD PAUMIER, décide de suspendre les financements des 2 acteurs historiques au service de la Protection de l’Enfance du département.

C’est donc de MANIÈRE TOTALEMENT ILLÉGALE que le Conseil Départemental
AFFAIBLIT, HANDICAPE, ASSUJETTIT :

- La FONDATION VERDIER, qui vient en aide aux enfants et adolescents en difficulté et à leur famille depuis 182 ANS.

- L’ ADSE 37, Association Départementale de Sauvegarde de l’Enfance 37 qui intervient depuis 70 ANS auprès d’enfants, adolescents ou jeunes adultes en danger ou qui ont commis des actes de délinquance.

En janvier 2018, les appels d’offres du CD 37 pourraient faire disparaître ces institutions, reconnues pour leur expertise, leur engagement et leur travail.
À terme, et pour des raisons uniquement financières, ce sont les enfants et les adolescents qui en paieront le prix !!!

En France,300 000 jeunes sont en danger et confiés aux services de protection de l’enfance. En Indre-et-Loire, 1000 enfants et adolescents bénéficient d’un accompagnement, d’un soutien et souvent d’un hébergement, par les institutions de la protection de l’enfance. Les enfants que le Conseil Départemental refusera de prendre en compte aujourd’hui coûteront bien plus cher demain…

En 2017, la France enregistre sa plus haute augmentation d’incarcération de mineurs avec une hausse de 16,6% ! **source : lesechos.fr.

RENFORÇONS LES MOYENS DE PROTÉGER NOS ENFANTS Pour Rester Informé !

Page Facebook : www.facebook.com/enfance37

Mail : collectifprotectionenfance37@gmail.com


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 31 / 225401

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License